www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'athlétisme saint mesmin
Actualités
Le coup de grâce pour les organisateurs - EST ECLAIR (Pascal Mouzon)
Commentez cette actualité
9 Août 2020 - Kat
Le coup de grâce pour les organisateurs - EST ECLAIR (Pascal Mouzon)

Le cahier des charges (accessible sur le site Web de la FFA) met en avant de trop nombreuses contraintes. Il remet clairement en question de nombreuses épreuves et même la suite de la saison hors stade. - photo Pascal MOUZON

Le coup de grâce pour les organisateurs

Le guide drastique des « recommandations » fédérales précipite les annulations de courses. La pilule est amère dans l’Aube. Même si certains veulent encore y croire.

La circulaire fédérale du 21 juillet, à destination des organisateurs de courses, a scellé le sort de plusieurs manifestations prévues à la rentrée. Dans l'Aube, la Joël Chrétien à Saint-Mesmin (6 septembre), Les Foulées de Vaudes (20 septembre) et la Course des Copines (18 octobre) sont les premiers évènements à pâtir de ces consignes, jugées trop contraignantes pour des structures amateurs et leur fonctionnement 100% bénévole.

Le document de 14 pages, établi par "un comité d'experts", aborde dans le détail chaque étape de la course, de la vie sur le site. Rien n'est laissé au hasard, et s'ils veulent être "dans les clous", les responsables de clubs sont soumis à un lourd cahier des charges "intenable" indique fâché, Marc Moreau, l'organisateur de la Course des Copines. "Nous avions pas mal travaillé sur l'amélioration des courses en juillet, planché sur les mesures de précaution sanitaires avant l'envoi de la circulaire, réorganisé la ligne de départ, la prise d'inscriptions, repensé la remise de prix...", énumère Séverine Skrzyniarz, la présidente de l'Athlétisme Saint-Mesmin, qui pensait avoir fait le plus dur.

La responsabilité des organisateurs engagée

Mais à la relecture du texte, qui empile les "recommandations" et les nouvelles règles à chaque ligne (pas de public autour de la ligne d'arrivée, demander aux coureurs de ne pas cracher, signalétique, sens de déplacement, signature d'une charte par les bénévoles et les coureurs, désinfection de chaque espace utilisé... sont autant d'exemples), la dirigeante a fini par céder au découragement. "J'en ai pleuré, mais c'était impossible à mettre en œuvre". Le coup de massue se situe au bas de la page 10. Il stipule qu'"un organisateur pourrait être déclaré responsable si un foyer de contamination venait à se déclarer à l'occasion ou à l'issue de l'évènement qu'il organise et qu'il apparaît qu'il n'a pas été suffisamment diligent dans la mise en place des mesures". "C'est absolument dissuasif, il fallait carrément interdire les courses, que la Fédération prenne son courage  deux mains, au lieu de renvoyer les pauvres organisateurs à une telle prise de risque", poursuit Marc Moreau.

Parmi les recommandations les plus difficiles à tenir : demander la distance d'un mètre entre chaque coureur sur la ligne de départ, ou, à défaut, porter un masque. Le même masque qu'il faudrait garder  la main ou à nouveau sortir de la poche ou du short et remettre à l'entrée de la file du parcours de sortie de la zone d'arrivée.

Courir avec une visière ?

"C'est une matinée de convivialité, de plaisir, je ne me voyais pas faire le gendarme et courir après ceux qui n'auraient pas eu de masque, ou pas voulu en mettre un. Songez qu'on nous rappelle même dans cette circulaire, l'utilisation possible d'une visière en courant!"? s'exclame Séverine Skrzyniarz. Comment imaginer courir un 13 km par des températures comme on connaît actuellement, ainsi équipé ! Marc Moreau est "effaré. Il y avait moyen de faire autrement. Le bon sens nous aurait guidés de toute façon. Là, on fait tout pour nous décourager".

Certains, pourtant, ne se laissent pas abattre. Les organisateurs du Trail de Tanlay (13 septembre), qui fait partie du Challenge Running3 et ceux du Trail des Cadoles (10 octobre) au Riceys. "C'est l'Amicale laïque qui est maître d'œuvre, nous ne sommes que club support technique, souligne Laurent Villegas, président du SD Aixois. "Les contraintes sont énormes, admet le dirigeant, qui avait annulé sa propre course à Fontvannes à la fin juin. C'est une grosse responsabilité. La décision leur appartient, ils ont eu le document, mais lors de nos derniers échanges, cette semaine, ils semblaient décidés  maintenir la course".

Les organisateurs de la Course de l'Escargot (27 septembre) devront bientôt, eux aussi, mettre la question sur la table. De là à imaginer que la menace doive s'étendre à la saison de cross-country, il n'y a qu'un pas.

Pascal MOUZON

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
13/09 >
31/07 >
18/07 >
05/06 >
12/04 >
14/03 >
08/03 >
16/02 >
09/02 >
02/02 >
25/01 >
13/01 >
07/01 >
21/12 >
18/12 >
09/12 >
01/12 >
24/11 >
17/11 >
10/11 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces

Séverine Skrzyniarz, présidente du club d’athlétisme de Saint-Mesmin (ASM) et Joël Chrétien, créateur du club il y a 30 ans, et entraîneur des jeunes pousses de l’ASM, ont été décorés avec la médaille de la Jeunesse et des Sports à la préfecture de l'Aube fin 2017.

 

Dates à retenir :

Dimanche 23 février 2020 :
Concours de Belote avec Loulou

Dimanche 21 juin 2020 : brocante de l'ASM à St Mesmin ANNULE

Dimanche 30 août 2020 :
méchoui du club

Dimanche 6 septembre 2020 :
course St Mesmin

samedi 24 octobre 2020 :
Repas de l'ASM 🎵🎶🍷🍮
réservation auprès de Séverine

Vendredi           à 19h15 :
Assemblée générale au stade

Dimanche 15 novembre 2020
Cross du Téléthon à Charmont
organisé par Loulou
et parrainé par l'ASM